Champteussé-sur-Baconne

  • Historique

    Champteussé sur Baconne tire son nom Campus de useo (1056, cartulaire de Saint Serge) qui donna Champtocium, francisé en Champtoussé, dans le registre paroissial durant le XVIème siècle et une partie du 17, puis champteussé, pour devenir Chanteussé durant le 18 siècle .

    Armoiries de Champteussé

    clip image002 0012

    Le coupé divise horizontalement l'écu en deux partie distinctes.

    Les émaux de tanné (orange) et de sable (noir), de la moitié supérieure de l'écu sont les couleurs de la Gaieté sportive de Champteussé que la municipalité tenait à associer dans le blason communal. Les chevrons et les trois têtes de chat d'or sont tirés des armes de deux familles seigneuriales : la famille de Montalais et la famille Lechat qui ont marqué de leur empreinte l'histoire de la commune :

    La forme même du chevron symbolise également celle de la grange aux Dîmes : vaste bâtiment qui servait sous l'ancien régime à l'entreposage de la part des produits de la terre et de l'élevage qui revenait de droit à l'église.

    Le champ de sinople (vert) définit l'environnement presque exclusivement agricole de l'actuel village .

    La barre ondée d'argent représente le cours d'eau la Baconne qui traverse la commune par le nord est.

    L'anille ou fer de meule symbolise l'ancien moulin à eau de VERNEE aujourd'hui disparu.

    L'amas de pierres rappelle l'existence des anciennes carrières de granit des Roches.

  • Sites touristiques

    L'église

    Cette église, dès son origine au 12 siècle appartenait au chapitre St Mainboeuf d'Angers.

    L'architecture de l'édifice est paticulière ; l'etroite travée sous le clocher sépare nettement la nef du choeur (la nef date du début du XVIème siècle) et est couverte en berceau lambrisssé.

    Deux peinture murales du XVIème siècle ornent les murs ; elles ont éte découvertes en 1855 sous le badigeon.

    autel

    Cette église est dédiée à saint Martin de Vertou ; elle recèle plusieurs oeuvres de grandes valeurs.

    Parmi celles ci, on remarque particulièrement deux statues et un très beau tabernacle du XVIIIème siècle.

    Le presbytère

    presbytere

    Devenu mairie, dont la partie gauche est érigée sur trois niveaux niveaux, rez de chaussée, étages et combles avec deux lucarnes à pommes de pin.

    Le rez de chaussée de 1610 l'étage et les lucarnes de 1658 ; la partie droite fut ajoutée un siècle plus tard en 1739.

    La grange aux Dîmes

    grange

    Situé en plein centre bourg , ce bâtiment du XIIème siècle servait à collecter les grains et les produits de la terre réservés aux chanoines de St Mainboeuf d'Angers.

    Acquisition de la grange par la commune en 1994.

    Dans un premier temps la charpente a été entièrement restaurée (dans l'esprit du XIIème) puis dans un deuxième temps la grange a été rénovée et aménagée tout en conservant son style.

    Cette bâtisse dispose d'une grande salle de réception au rez de chaussée et d'une salle de réunion à l'étage avec boiseries apparentes .

    Le hameau du bois

    hameau du bois

    C'est une ancienne étable rénovée dans le style XIXème.

    Ce bâtiment a été transformé en 6 logements par la municipalité.

    Les sentiers

    clip image002 0014

    Laissez vos véhicules près de l'étang.

    Passez devant Maupertuis et poursuivez votre itinéraire.

    Vous cheminerez alors sur un sentier creux bordé de haies.

    Si vous le souhaitez vous pouvez emprunter un chemin latéral au circuit en descendant vers un bosquet et en longeant la Baconne.

    Une aire de repos vous permettra de profiter du cadre.

    La Baconne

    baconne

    Se déployant sur plus de 12 km, la Baconne prend sa source à Champigné. Pénétrant sur la commune à partir du château de Vernay, elle se faufile en serpentant lentement dans les herbages en direction du bourg. Elle aborde ensuite le parc de « Sainte Barbe » et traverse notre village en passant sous le vieux pont de pierres. Ensuite, la Baconne entre dans le parc de « Maupertuis ».Là elle se réveille et prend une allure de petit torrent roulant sur les pierres et séparant les anciennes carrières de granit de la ferme du « Bois ». Un vieux pont de pierres en ruine vient d'être réhabilité le pont des « Roches ».Un nouveau circuit pédestre en boucle est possible.

    Aux abords de l'étang, une aire de pique nique ombragée est aménagée. L'étang est ouvert aux pécheurs. Renseignez vous vous au bar Les Dîmes (carte à la journée ou à l'année).

    Après cette ballade , qui vous aura sûrement mis en appétit, vous pourrez vous restaurer au Bar-Restaurant « Les Dîmes ».

  • Hébergements

    Chambres d'Hôtes Les Besnardières

    • Chez M. et Mme de Vautibault
    • Tél : 02 41 95 12 31

    Restauration

    Bar des Dîmes

    9 BAR RESTAURANT LES DIMES

    • Chez Valérie Huaumé
    • Tél : 20 41 95 14 24