Le Vieil Baugé

  • Historique

    Le nom de Baugé est dit-on originaire de « Bauge », désignant un lieu fangeux où se retirent les sangliers. Le peuplement commence dès le IXème siècle.

    Avant de devenir le « Vieil-Baugé » la commune portait fièrement le nom de « Villa Balgiaco », Baugé n’existait pas encore!!

    Le Vieil-Baugé serait sans doute le chef lieu de canton, si Foulques Nerra, en 999 n’avait pas découvert à quelques kilomètres une colline susceptible de recevoir une motte féodale pour se mettre à l’abri de Gueldoin II de Saumur.

    Il y attire le peuple, ce nouveau lieu devient un bourg féodal, noyau de la future agglomération qui n’a cessé de grandir au détriment du bourg primitif qualifié dès le XIIème siècle de Vieil-Baugé.

    « Baugé le nouveau » était né !

    Par ailleurs, on a retrouvé des traces de vie gallo-romaine sur la commune. Il semble que dès le Vème siècle, les rois mérovingiens puis carolingiens aient fait du Vieil-Baugé le chef lieu d’une des vigueries du pays d’Anjou.

    Le Viel-Baugé est l'une des communes les plus riches en histoire du Baugeois. Les manoirs, châteaux, le lavoir, l'église et son curieux clocher tors qui abrite un des plus vieux mécanismes d'horlogerie de France (Louis XIV) sans oublier sa célèbre bataille du 22 mars 1421 ont porté loin le renom de Le Viel-Baugé

    Le 22 mars 1421, les Anglais subissent une humiliante défaite, la première depuis qu'a débuté la Guerre de Cent Ans, près d'un siècle plutôt. Le blason de la commune témoigne encore de cette victoire"Le pas de la mule" fait partie de la légende qui s'est formée autour de ces combats.

  • Sites touristiques

    • L’édifice le plus particulier est l’Eglise et son clocher Tors, classés à l’inventaire des Monuments Historiques depuis1973. Des maisons des XVème et XVIème siècles s’étagent aux alentours dans de pittoresques rues de cette époque. Le centre bourg à lui seul est un véritable condensé d’architecture datant du Moyen Age au XIXème siècle.
    • Le reste du territoire comme le bourg est recouvert d’un impressionnant patrimoine d’une très grande diversité disséminé sur l’ensemble de la commune : châteaux, manoirs, maisons bourgeoises, logis.

    L’église fut édifiée au XIème siècle par les moines de St Serge d’Angers qui y fondent un prieuré. Il y eu plusieurs campagnes de construction allant du XIIème, XIIIème, XVème, XVIème et XIXème siècle.

    Le clocher à flèche torse de l’église Saint Symphorien apparaît comme l’un des plus remarquables de la région.

    Initialement en pierre, la flèche de l’église fut reconstruite en 1856. Sa torsion voulue par la main de l’homme ou déformée par le travail du bois : le mystère reste entier et fait l’objet de plusieurs légendes et théories …..

    • Le lavoir construit en partie au début du XIVème siècle et rénové en 1855 avec la mise en place de la couverture pour préserver les laveuses de la pluie. L’eau qui alimente le lavoir provient d’une source toute proche « La Fontaine » et si l’eau coule directement a environ un litre seconde l’essentiel de la source vient du fond de l’eau. On y distingue en effet des petits geysers de sable blanc, très purs et réguliers, hiver comme été et à température constante de 12 à 13 degrés. Il a été utilisé jusque dans les années 50 par les lavandières.
    • La pierre de la bataille dite du Pas de la Mule fait l’objet de plusieurs légendes. La plus connue, prétend que pendant la Bataille de 1421, le Duc de Clarence, frère du roi d’Angleterre Henri V, se voyant en posture de défaite piqua sa mule de telle manière que celle-ci en prenant son élan marqua de son fer la roche sur laquelle elle était posée.
    • Le Manoir de Clairefontaine : Classé à l’inventaire des monuments historique, ce manoir désormais restauré, date du XVème siècle, avec des bâtiments plus anciens restes d’un prieuré cistercien. C’est le seul monument ouvert à la visite guidée et il est le théâtre d’animations culturelles (festival de Blues, concerts, représentations théâtrales). http://www.manoirdeclairefontaine.com
    eglise vieil bauge

    L'église et son clocher

    lavoir vieil bauge

    L'église et son clocher Tors Le lavoir

    Chemins de randonnées

    Deux chemins de randonnées « Entre nature et vieilles pierres » de 4 km 800 et 12 km 400 permettent d’admirer les divers châteaux et manoirs en alternant chemins creux et sous bois. Des tables d’orientations jalonnent ces parcours.

    Un circuit intra muros dotés de panneaux de signalétique touristique offre une balade dans le cœur du bourg, alliant détente, charme et histoire.

    L’ancienne voie de chemin de fer qui traverse la commune est devenue « Voie Verte » Profitez de 50 km de parcours paysagé en site propre. le revêtement permet la balade à vélo, en rollers (sur certaines portions) mais aussi en poussette pour le petit dernier! Cette voie vous permet de rejoindre l'itinéraire "Le Loir à la Loire"

     

    10 Vieil Bauge HD 1 10 Vieil Bauge HD 2

    Il existe également deux circuits vélo

    velo vieil bauge 1 velo vieil bauge 2

  • Hébergements

    Les Bouchets

    • Monsieur et Madame BIGNON,
    • Tél. 02.41.82.34.48. 6 à 8 personnes –3 épis, Table d’hôtes (sur réservation)
    • Accès handicapés

    La Chalopinière

    • Monsieur COYLE,
    • Tél. 02.41.89.04.38. Table d’hôtes 3 chambres

    Les Sansonnières

    • Madame DUPERRAY,
    • Tél. : 02.41.89.72.98. 2 chambres –1 épi

    Poëllier

    • Le Logis de Poëllier,
    • Tél./Fax : 02.41.89.20.56
    • e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • http://www.logis-de-poellier.fr

    Les Marronniers

    • Annick SAGOUIS,
    • Tél. 02 41 82 38 50 – Port : 06 11 27 18 09
    • e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Gîte du Chabeau

    • Monsieur et Madame TREMBLAY,
    • Tél. 02.41.82.72.77 – Port : 06.48.35.95.00 ou 06.87.57.84.80
    • e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • http://www.amivac.com/site50565